6.1  Des dispositifs, des interactions, de l’accessibilité

Du travail réalisé pour cette thèse, nous pouvons tirer plusieurs enseignements quant à nos questions initiales :

  • L’utilisation de la modalité haptique détient un réel potentiel en matière d’interaction, en général, et en matière d’accessibilité, en particulier ;
  • concernant le potentiel d’interaction, l’abus de retour de force réduit les performances; pour autant, une modélisation dynamique de la force, permet de corriger en partie ce problème.
  • les dispositifs de pointage à retour de force permettent d’améliorer l’accessibilité à l’information en l’absence du mode visuel, pour autant que l’on considère les limites de ces dispositifs (voir point suivant) ;
  • la localisation relative, illustrée par la métaphore du levier de vitesse, restreint l’utilisation des dispositifs de pointage à retour de force à la prise de connaissance des positions, en évitant les informations de formes et de textures. Pourtant, sa mise en œuvre s’est avérée viable dans des domaines aussi varié que la géographie et la musique.

De plus, nous avons produit et utilisé un schéma de conception enseignant-élève basée sur MVC, dans un contexte Web. Les communications client-serveurs de ce schéma étant asynchrones (AJAX), il autorise une interaction continue sans re-chargement des pages.